http://www.atousud-camargue-alpilles.fr

Gardaren Prouvènço_ço que Sian.pdf

La croix de Camargue

La croix et ses tridents de gardians expriment la foi,

L'ancre des pêcheurs symbolise l'espérance,

Le cœur représente la charité.

Les blasons


De Provence

Du Languedoc

LES EMBLÈMES DE NOTRE BELLE REGION

Adhésion annuelle : 10 € par personne ou  15 € par famille. Cette participation permet d’être régulièrement informés de nos actions, d’y assister en étant assurés pour les activités que nous vous proposons.

ATOUSUD vous recommande le site :

conservatoire documentaire et culturel Frédéric Mistral 

Votre avis nous intéresse

 Depuis sa création l’association Atousud met tout en œuvre pour apporter son expérience, ses connaissances au service des traditions Provençales et Camarguaises.

De nombreuses manifestations telles que les vides greniers des arlésiennes, les ferrades à l’ancienne, les concours photos ou de nouvelles provençales… sont organisées par l’équipe d’Atousud.

L’association développe également un accueil culturel pour les nouveaux arrivants afin de leur faire découvrir et aimer les traditions locales. 

Le 01/12/2016

Pensez à prendre ou renouveler votre adhésion 2016

RETROUVEZ NOUS SUR

Espace Adhérents

André COEUR

Contact
Atousud-camargue-alpilles: vivre nos passions...les partager
LIRE L'ARTICLE DE LA PROVENCE

Le Cailar: Dimanche 6 novembre 2016

Après-midi camarguais chez Atousud

Le souvenir de Fanfonne Guillierme perpétuée lors d une conférence


La grande dame de la Camargue, Fanfonne Guillierme, était le thème de la conférence animée par Robert Faure, dimanche 6 novembre, à lasalle Lapéran.

Comme à l'habitude, lors des après-midis camarguais organisés par l'association Atousud, les auditeurs avaient répondu à l'appel. Même si le souvenir de Fanfonne est toujours présent dans les mémoires, il est toujours bon d'entendre quelqu'un qui l'a bien connue raconter des anecdotes sur sa vie et sa manade.

Née Antoinette Guillierme en 1895 à Paris, c'est à Praviel qu'elle fera sa carrière. Elle est décédée en 1989, dans le mas qui a vu son enfance et sa passion de la bouvine de développer. Amie de Baroncelli et de d'Arbaud, elle les a accueilli chez elle avec la générosité qui la caractérisait.

Ses gardians, René Chabaud, Jacques et Armand Espelly Marceau et Loulou Tourreau

l'ont accompagnée dans ce métier difficile qu'elle a exercé avec bonheur. Ses taureaux ont presque remplacé les enfants qu'elle n'a pas eus.

Depuis sa disparition, toute la bouvine se retrouve à Aimargues chaque premier dimanche de mars pour lui rendre hommage. Elle défendait la Camargue et ses traditions avec fougue et restera un exemple.




Cérémonie

L'armistice de 1918 a été commémoré le vendredi 11 novembre à 11 heures par un rassemblement devant la mairie et à 11 h 15 par un dépôt de gerbe au pied du monument aux morts.

Corres.ML:04 66 35 00 24

Robert Faure a raconté la vie de la grande dame de la Camargue.

Le Grau du Roi

Samedi 5 mars 2016

Abrivado des plages - XIX édition


Sur un parcours de 2,5 km 10 manades ont assuré le spectacle comme l’a déclaré Pierre Aubanel: 

Nous avons été bon aujourd’hui. Nous avons fait échapé 3 fois sur le parcours. »On nous avait demandé de faire du spectacle lors de cette abrivado c’est ce que nous avons fait »

Photos sortie Atousud à  Chateauneuf du Pape voir page “Bons plans”

NON À LA FERMETURE DU MUSÉE DES TISSUS DE LYON


Pétition adressée à Madame Audrey Azoulay Ministre de la Culture et de la Communication et Monsieur Vincent Berjot Directeur Général des Patrimoines

DANIEL H. FRUMAN France


Le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon est menacé de fermeture, ce qui constituerait indiscutablement une catastrophe patrimoniale majeure. Il est le dépositaire de la première collection de textiles au monde – avec deux millions et demi d’œuvres couvrant 4500 ans d’histoire et représentant un panorama de toutes les civilisations, époques, styles et techniques – ainsi que la deuxième collection d’arts décoratifs de France. Il est le témoignage du patrimoine textile de la France, en particulier celui issu des métiers lyonnais, et est une source inépuisable pour la recherche ainsi qu’un lieu d’inspiration pour la création textile contemporaine. Il doit exister et rester ouvert pour le bien de la ville, de la région et pour le rayonnement de la France. Dans l’immédiat sa survie est assurée jusqu’au 31 décembre 2016 mais pas au-delà. Nous demandons à l’État, représenté par Madame Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication, et aux collectivités régionales et locales de réfléchir à une solution qui assurerait avant la fin de l’année en cours le devenir de ce musée en mettant en place une structure de gestion et en assurant à demeure les frais de fonctionnement garantissant sa pérennité et son ouverture au public, une des raisons d’exister, sinon la plus importante, des Musées de France dont il fait partie.


Signez la pétition

 A voir absolument:

 les belles photos anciennes sur la page facebook de Camargue d’avant et d’aujourdhui

Quelques photos du stand Atousud samedi 10/09/16 au Cailar

10° ANNIVERSAIRE D’ATOUSUD

 Le Cailar

Dimanche 18/09/2016


Après 10 ans d'existence Atousud a décidé de changer de logo.

C'est un ami de l'association : Michel Crouzet qui a aimablement accepté de confier une de ses œuvres afin qu'elle soit désormais la représentation de l'association.

Un grand merci à Michel de la part de tous les adhérents, mais également Bravo l'Artiste. Avec toute notre amitié. L'équipe d'Atousud.

Distinction : Suite à la Santo Estello, le Félibrige a honoré l'un des membres d'Atousud : André Cœur qui a reçu une lettre de félicitation pour son œuvre poétique. Atousud lui présente les plus sincères félicitations de la part de ses adhérents.

Notre ami Gabriel Brun d’Aigues Mortes s’est vu à la Santo Estello décerner le titre de Majoral du Félibrige, il porte désormais la Cigale de la Patrie précédemment portée par le regretté François Moutet.